Comment expliquer la réalité sur l’existence du Père Noël

par Alexandra

Un jour ou l’autre viendra le moment fatidique où votre enfant commencera à émettre des doutes quant à l’existence du père Noël. Si en règle générale, jusqu’à l’âge de 4 ans, tous les enfants restent persuadés que le père Noël existe, une fois l’âge de raison atteint – qui correspond à l’entrée au CP – ils peuvent commencer à faire preuve de scepticisme puisque leur part d’imaginaire a tendance à régresser au profit du réel. Inutile de s’alarmer ou bien d’éluder la question, à l’instar des autres interrogations existentielles, la découverte de cette réalité est essentielle à leur apprentissage des « choses de la vie ». Prédire le moment auquel cette conversation aura lieu est difficile, mais préparer sa stratégie de réponse permet de fournir, le moment venu, une explication qui ne gâche pas l’esprit de Noël.

Pourquoi faut-il laisser l’enfant faire le premier pas

Si certains pédagogues à l’instar de Maria Montessori affirment que laisser les enfants croire au père Noël consiste à abuser de leur confiance, en réalité, si quelqu’un croit fermement en quelque chose, il est inutile de chercher à tout prix à lui faire entendre raison sous peine de le brusquer. Certains enfants commencent à émettre des doutes assez tôt dans leur vie, d’autres au contraire, ne se posent aucune question malgré la pression des camarades de classe ou des frères et sœurs. Chaque enfant se développe à son rythme et il faut le respecter. Toutefois, s’il vient vous solliciter afin que vous lui apportiez une réponse, c’est qu’il est prêt à accepter l’éventualité que le père Noël n’existe pas. Dès lors, les enfants ont besoin d’entendre les explications de la bouche de leurs parents pour se conforter dans leurs idées. Et ce n’est pas parce qu’un enfant sait que le père Noël n’existe pas qu’il va se désintéresser de la magie des fêtes. Au contraire, cet instant de révélation n’est qu’une étape de plus dans son épanouissement. Il se sentira plus responsable d’être au fait du « secret » et prendra même un malin plaisir à faire perdurer le mythe chez les plus jeunes.

Une annonce en douceur

Lorsque l’enfant engage la conversation à ce sujet, vous pouvez en premier lieu lui retourner la question, ne serait-ce que pour stimuler son esprit de déduction et explorer avec lui la véracité des indices qu’il a en sa possession. Il peut vous dire par exemple qu’il trouve étrange que le père Noël arrive quand même à placer des cadeaux sous le sapin alors que vous n’avez pas de cheminée ou se demander comment le père Noël peut-il être dans plusieurs centre commerciaux en même temps tout en travaillant d’arrache-pied à la préparation des cadeaux… En listant ses preuves, il y a de grandes chances qu’un déclic se produise dans sa tête et que finalement votre rôle se limite à valider son raisonnement. En tout cas, il faut que l’enfant comprenne en douceur. Ne grillez pas les étapes. S’il demande des explications sur telle ou telle chose, éclairez-le. Et ne le tournez pas en ridicule. Prenez-le temps de lui répondre calmement tout en le laissant mener la conversation. Ainsi, il ne se sentira ni frustré ni trahi et prendra même davantage confiance en lui, satisfait de la logique de son esprit !

Peut-être aussi que ses doutes ne sont tout simplement pas fondés et que si l’enfant vous pose la question c’est à cause de la pression exercée par ses pairs. En soit, s’il n’est pas insistant ou s’il ne manifeste pas de grande conviction quant à sa perplexité, le laisser mûrir encore sa réflexion peut reste la meilleure des solutions.

Le père Noël est un symbole

À la place de soutenir votre enfant dans le fait que le père Noël n’existe pas, vous pouvez aussi tenter une autre approche. En effet, il faut garder à l’esprit que laisser son enfant cultiver son imaginaire n’est aucunement synonyme de le laisser vivre dans le mensonge. Ce n’est pas parce que le père Noël n’est pas un être fait de chair et d’os qu’il n’existe pas. Il n’y a donc aucune raison à exprimer de la culpabilité ni de vouloir à tout prix ramener l’enfant à la réalité. En effet, pour tous, le père Noël est une sorte de symbole, un mythe ou une métaphore de Noël qui le rend indissociable de cette ambiance chaleureuse et particulière. Il représente la bonté et la générosité propres à ces festivités. Les adultes eux-mêmes aiment parfois croire au père Noël puisqu’il rappelle les joyeux souvenirs de l’enfance, sans compter qu’il a été un acteur majeur dans notre épanouissement et a contribué d’une certaine manière à nous construire tels que nous sommes aujourd’hui.

Vous aimerez aussi :

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accepter En savoir plus