Stérilet Hormonal contre stérilet en cuivre : lequel choisir ?

par Alexandra

« Fais toi poser un stérilet, tu seras tranquille ! ». Quelle femme n’a jamais entendu cette phrase répétée par une ses proches ? Inutile de les énumérer, les inconvénients de la période menstruelle, on connaît ! Mais quelle contraception efficace peut éviter ces règles douloureuses pour certaines ? Ou trop abondantes pour d’autres ? Où comment se protéger efficacement et sur le long terme ? Lors de ce genre de questionnements, le stérilet attire toutes les convoitises et est toujours sur le devant de la scène. C’est normal ! Il est aujourd’hui la deuxième méthode de contraception la plus utilisée chez les femmes. Oui mais pourquoi ? Quelle est son utilisation et sa méthode pour parvenir à réunir autant de suffrages ?

Focus sur les deux formes de stérilet qui coexistent : en cuivre et hormonal. Lequel vole la vedette à l’autre ? On vous explique !

Le stérilet  ou DIU (dispositif intra-utérin) en cuivre : l’atout naturel et sans hormones en plus !

Le stérilet en cuivre est en réalité entièrement en plastique et partiellement recouvert de cuivre. Sa méthode est simple : il inactive les spermatozoïdes en libérant des oxydes de cuivre, ce qui les rend incapables de féconder l’ovule, et induit une petite réaction inflammatoire locale qui empêche la nidation d’un éventuel embryon. Son taux d’efficacité est de 99,2% selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’accord, mais quels sont ses avantages ?

Son premier avantage, qui n’est pas négligeable, et qui devient même pour certaines un atout de taille est qu’il respecte le déroulement naturel des cycles menstruels puisqu’il ne délivre aucune hormone susceptible de perturber le bon fonctionnement du corps.

Alors vous redoutez la prise d’hormones ? Avec les kilos en trop et le dérèglement de votre corps (maux de têtes chez certaines femmes, présence de kystes ou tumeurs…) : ce stérilet vous rendra la vie plus facile.

Il peut être posé chez presque toutes les femmes. La règle qui énonce qu’il est obligatoire d’avoir eu des enfants pour s’en faire poser un, est totalement fausse. Pour autant, les jeunes femmes dont l’utérus est encore totalement intact se verront proposer la version “short” soit des petits modèles adaptés aux utérus des jeunes filles nullipares, (qui n’ont pas encore eu d’enfants). Il est également utilisable en contraception d’urgence (de rattrapage).

Et ses inconvénients alors ? Oui parce qu’il en a !

Qui dit en cuivre dit sans aucune hormone. Il ne diminue donc ni le volume des règles, ni les syndromes prémenstruels. Vous êtes une adepte des ballonnements, des maux de tête et des règles douloureuses, des sautes d’humeur et de la fatigue, avant, pendant et après vos règles ? Avec le stérilet en cuivre, n’y pensez même pas : vous serez encore bonne à réagir aux aléas du corps féminin !

Autre inconvénients, et pas des moindres  : il peut, dans certains cas, augmenter considérablement le volume des règles !

A méditer !

Le stérilet ou DIU hormonal : la satisfaction d’un bon règlement du corps !

Ce spécimen là, tout en plastique, contient un minuscule réservoir (pas de panique!) qui libère en continu des hormones dérivées de la progestérone, du levonorgestrel, comme ou proche de la pilule à ingérer. Celui-ci diffuse sur la paroi de l’utérus et empêche la muqueuse de se développer à outrance.

Aucun œuf fécondé ne peut donc s’y implanter. Son taux d’efficacité est de 99,8% selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ses avantages ? Parlons-en !

Contrairement à son compère en cuivre, il réduit nettement le volume des règles, voire parfois même les supprime. Certains gynécologues le prescrivent d’ailleurs sans but contraceptif aux femmes qui souffrent de règles très abondantes ou douloureuses. Ciao les syndrômes pré-menstruels ! Avec les hormones, votre corps ne régule plus naturellement et se force à s’adapter, pour votre plus grand plaisir…ou pas !

À côté du format standard très connu (Mirena), il existe aussi depuis 2014 un format mini, commercialisé sous le nom de Jaydess.

Plus fin et plus court, ce dernier ne libère que de 5 à 13,5 microgrammes d’hormones par jour, contre 10 à 20 microgrammes pour Mirena. Un bon compromis si vous n’êtes pas une adepte des hormones !

Alors, quels sont ses inconvénients ?

Mise à part le  « pour ou contre » les hormones, il possède tout de même quelques autres inconvénients à ne pas négliger : l’absence de règles peut perturber certaines femmes, qui sont davantage rassurées de les avoir. De plus, il possède des effets indésirables : risque de saignements irréguliers et imprévisibles, prise de poids, irruption d’acné et de pilosité chez les femmes prédisposées. Un packaging favorisé par la prise d’hormones !

Sans compter les nombreuses perturbations jamais notifiées auparavant, mais récemment signalées par des centaines de femmes porteuses d’un Mirena (dépression, anxiété, vertiges, perte de cheveux, lourdeurs dans le bas-ventre …).

A vous de choisir !

Mais rien n’est définitif : selon votre choix premier, parlez-en avec un professionnel de santé et sachez qu’il est tout à fait possible dans les deux cas de faire marche arrière ! Même si les stérilets sont conçus pour protéger de la grossesse à long terme (de 5 à 10 ans pour les DIU au cuivre et de 3 à 5 ans pour les dispositifs hormonaux), on peut se les faire retirer à tout moment si on le souhaite ou en cas d’effets secondaires trop importants.

****

Et vous, quel sera votre choix ?


You may also like

17 commentaires

BettieRose 13 juillet 2018 - 10 h 20 min

Bonjour,
Ton article est super clair et ça m’a fait du bien de relire des infos que je n’avais pas forcément gardé en tête.
Je n’ai à l’heure actuelle plus de contraception, et je suis totalement perdue à ce sujet là.
Les hormones ne me réussissent pas –> énormes migraines, je suis déjà une grande migraineuse. Et puis j’ai des douleurs menstruelles assez importantes, bref, faut que je refasse le point (j’aimais beaucoup l’anneau vaginal mais il a cessé d’être efficace ou du moins d’être régulateur quand je suis tombée en dépression).

Reply
chagazoulou chagazetvous 13 juillet 2018 - 11 h 44 min

alors ici mon choix est radical : aucun moyen de contraception hormis les préservatifs
je ne souhaite plus bouziller mon corps avec des pillules, des implants ou même un sterilet, qui à la base me génait car je ne voudrais pas avoir quelquechose à cet endroit en permancence :/
Donc depuis que je suis mariée j’ai fais le choix de ne plus prendre de contraceptif et ma foi, mes 3 grossesses et mes 2 enfants nés ont été voulus à chaque fois 😀
et puis je ressens plus mon corps depuis 😉

http://www.chagazetvous.com

Reply
Serena 13 juillet 2018 - 14 h 56 min

Coucou,
Et bien c’est top d’en parler de plus en plus car il y a encore quelques années, en parler quand tu n’avais pas d’enfants te faisait t’attirer les foudres d’autres, ce que je n’ai jamais compris. Chacun fait ce qu’il veut de son corps, le tout étant de trouver la solution qui nous convient le mieux 🙂 Mais chaque solution a forcément des avantages et des inconvénients malheureusement ^^
Des bisous !

Reply
The City and Beauty(kat) 13 juillet 2018 - 16 h 04 min

Coucou jamais cet ustensile, je suis plutôt méthode naturelle ou pilules et sinon abstinence ou je me protéger pour éviter la grossesse

Reply
Azalée 13 juillet 2018 - 16 h 16 min

Ici j’ai un DIU cuivre du coup règles anarchiques avec cycles relativement long et parfois longues, mais je suis tout de même contente de ne plus prendre d’hormones artificielles !

Reply
Leti Pradas Callegari 13 juillet 2018 - 17 h 20 min

Hola, j’ai la chance de ne plus avoir à me poser la question. En effet, mon mari s’est fait une vasectomie, mais tu donnes beaucoup d’info qui je pense vont aider beaucoup de femmes

Reply
Lili 13 juillet 2018 - 17 h 30 min

J’ai longtemps pris la pilule et dû l’arrêter pour des problèmes de santé … On m’avait même annoncée que j’aurai énormément de mal à avoir un enfant … J’ai eu ma fille après 2 ans d’arrêt de la pilule et en faisant attention avec mon mari (on n’y pensait pas tout de suite à vrai dire).
J’ai donc fait le choix du stérilet en cuivre ! Et j’en suis complètement satisfaite. Je ne passerai plus jamais sous hormones … Pour diverses raisons. Et j’avoue que pour moi celui-ci est le bon compromis entre rien et rien LOL
Mes règles ne sont pas plus douloureuses et mon cycle a repris un cycle normal … Le bonheur. Mais voilà cela dépend des femmes.

Merci pour les détails dans cet article. J’ai découvert pas mal de choses.

Douce fin de journée,
Lili

Reply
Tartine & Mascara 13 juillet 2018 - 17 h 59 min

Bonsoir,

Je n’en ai pas besoin et je t’avoue que rien qu’à l’idée de me mettre ce genre de chose à cet endroit ça m’effraie !

Reply
my sweet beauté 13 juillet 2018 - 18 h 52 min

Coucou, une amie c’est fait poser un sterilet il me semble en cuivre il y a quelques semaines. C’est bizarre car elle l’a mal supporté du coup je ne me souviens plus vers quoi elle s’est dirigé :/

Reply
louloutediary 13 juillet 2018 - 19 h 39 min

Après une année catastrophique avec un implant, je suis passée au stérilet en cuivre, et je revis !

Reply
Dress Me and My Kids 13 juillet 2018 - 20 h 38 min

Hello, je n’ai jamais mis de stérilet et je trouve ça vraiment barbare. Je ne prends plus la pilule depuis des années (quand j’ai voulu tomber enceinte) et je refuse toutes les hormones Chez nous c’est préservatif depuis qu’on est parents et on a l’impression d’être deux adolescents du coup lol

Reply
The World of Baby A 14 juillet 2018 - 15 h 46 min

Coucou,
Je me posais la question justement entre les deux ainsi que les avantages/inconvénients. Pour ma part j’ai repris la pilule , une micro dosée avec l’allaitement puis mon ancienne qui m’allait très bien.

Il est vrai que maintenant on se pose souvent la question au sujet des hormones, certaines sont pour, d’autres contre d’autre n’ont pas forcément le choix ou ne savent pas réellement ou se situer. Tant que le contraceptif nous convient et répond à nos besoins et./ou attentes c’est le principal 🙂

Merci à toi pour cet article
Bises

Audrey

Reply
Nacera Yah 14 juillet 2018 - 20 h 49 min

Coucou, j’ai beaucoup entendu parlé de ces modes de contraception. C’est un peu flippant le 99,..% d’efficacité il y a tout de même des risques!

Reply
Apprendre à rêver 16 juillet 2018 - 8 h 33 min

Hello!

A cause de mon endométriose, j’ai du prendre la pilule en continue pendant plusieurs années. Plus de règles mais grosse prise de poids, un moral au plus bas, tout cela n’etait Vraiment pas facile à gérer et après mon opération j’ai décidé d’arrêter
Aujourd’hui mon endométriose revient, les douleurs redeviennent insupportables et je ne sais pas pour quoi opter…:. Je sais déjà que le stérilet en cuivre ne sera pas pour moi car comme tu le dis il n’est pas hormonal, mais aujourd’hui en tant que femme on en est rendu à devoir choisir entre la peste et le choléra…. entre des douleurs abominables ou des hormones qui detraqueront tout notre corps…. ça me rend folle et triste à la fois
Ton article est super bien écrit et agréable à lire merci beaucoup

Reply
Les lectures de la Diablotine 16 juillet 2018 - 9 h 00 min

Perso, ni l’un ni l’autre ne me tente, je trouve ça un peu barbare ! Je n’ai pas de moyens de contraception car malheureusement je n’en ai pas besoin… Mais je te remercie pour ton article qui m’aura appris vraiment ce que c’est

Reply
Girls n Nantes Eva 16 juillet 2018 - 10 h 17 min

j’ai été une des victimes du Mirena, le stérilet plus JAMAIS
c’est une honte !

Reply
GIRLPOWER 20 juin 2019 - 16 h 20 min

Pourquoi une honte? plus d’explication?

Reply

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accepter En savoir plus