Nora Fraisse et Céline Musmeaux, ensemble contre le harcèlement à l’école

par Alexandra

Nora Fraisse et la romancière Céline Musmeaux, ensemble contre le harcèlement à l’école

Au lendemain de la journée nationale contre le harcèlement scolaire, le dernier roman de Céline Musmeaux, “Du bout des doigts”, aborde le thème du cyber-harcèlement. Elle-même souffre-douleur de ses camarades lorsqu’elle était adolescente, l’auteure marseillaise a choisi de partager le combat de Nora Fraisse, maman de la jeune Marion décédée en 2013, en reversant une partie des bénéfices du livre à l’association “Marion, la main tendue”.

En France, le harcèlement scolaire touche chaque année près de 10% des élèves(*). Céline Musmeaux, aujourd’hui âgée de 32 ans, a été l’une d’entre eux. Enfant précoce, atteinte de dyslexie, elle a enduré les moqueries de ses camarades, mais aussi de certains professeurs, durant toute sa scolarité. Pour seul refuge, elle trouvera en la poésie et l’écriture de véritables exutoires.

Avec 52 romans à son actif, la jeune auteure, pour qui la lecture n’a longtemps été qu’une source d’humiliation, a su se reconstruire en écrivant ses propres livres. Ses récits immersifs ont conquis de nombreux lecteurs, qui y trouvent des réponses face aux questions déroutantes de l’adolescence. Une dizaine de ses romans traitent plus directement de la phobie scolaire et du harcèlement. Paru le 15 novembre aux éditions Nymphalis, c’est le cas de son dernier ouvrage, “Du bout des doigts”, qui met en scène la rencontre entre deux adolescents.

L’histoire d’une lente reconstruction, en forme d’espoir

“Lola, personnage principal du livre, est âgée de 17 ans et n’a pas mis les pieds dehors depuis six mois. Victime de moqueries au lycée, elle s’est enfermée dans son monde. Totalement dépassés par la situation, ses parents décident de l’envoyer vivre chez ses grands-parents mais dès son arrivée, Lola attire l’attention de Sasha, le petit-fils du voisin. Sensible à sa détresse, il se met en quête de toucher du bout des doigts l’adolescente, en proie à un mal-être profond. Réussira-t-il à sortir Lola de la prison dans laquelle elle s’est réfugiée ?”.

Une histoire émouvante qui décrit les mécanismes du cyber-harcèlement, mais donne aussi des clés pour parvenir à faire à nouveau confiance aux autres.

De la dyslexie à la profession d’écrivain

Née à Marseille en 1986, Céline Musmeaux se passionne, dès son plus jeune âge, pour différentes formes d’art, comme la peinture, le dessin et la sculpture. Alors qu’elle rêve de devenir journaliste, sa dyslexie entrave ses ambitions et l’oriente vers des études dans le domaine administratif. Traumatisée par la lecture dans son enfance, c’est pourtant dans l’écriture de poèmes et de nouvelles qu’elle se réfugie alors. Une façon pour elle de “mettre en mots ses propres maux”, comme un défi face à ces phrases qu’elle a tant de mal à dompter.

Après des premières armes en tant que chroniqueuse auprès d’éditeurs de mangas, cette passionnée du Japon réussit, à force de détermination, à se faire publier et c’est tout naturellement qu’elle choisit le pays du Soleil Levant comme décor de son premier livre, “Ne m’oublie pas”, en 2013. Elle ne cessera ensuite d’enchaîner les succès – plus de 9000 lecteurs par mois dévorent ses romans sur Kindle.

Emue par les centaines de témoignages de mamans et de jeunes filles qui se reconnaissent dans ses personnages, Céline Musmeaux a décidé de s’engager aux côtés de Nora Fraisse et de la soutenir dans son combat contre le harcèlement.


Du bout des doigts, de Céline Musmeaux


Editions Nymphalis

  • A partir de 15 ans – 354 pages
  • Sortie :15 novembre 2018

En librairie et sur Amazon : https://amzn.to/2QXhfkN
Marion la main tendue : www.marionlamaintendue.com
Céline Musmeaux : https://celinemusmeaux.art / www.facebook.com/celine.musmeaux

(*) Chiffres Injep (Institut national de la jeunesse et de l’Education populaire)

You may also like

16 commentaires

Natieak 21 novembre 2018 - 12 h 02 min

C’est malheureusement quelque chose que continue à subir de nombreux enfants et à l’air d’internet, ce harcèlement peut même se poursuivre à la maison… C’est donc important que les personnes témoignent et que des campagnes d’informations soient diffusées.
Merci pour ton partage
Belle journée

Reply
Alison 21 novembre 2018 - 12 h 06 min

Etant un sujet qui met familier, ce sont des situations qui me sont arrivées au collège et au lycée donc cela me touche beaucoup. Merci de m’avoir fait découvrir ce livre que je pense acheter prochainement !

Reply
Maman Écureuil 21 novembre 2018 - 12 h 56 min

C’est un sujet qu’il est important d’aborder. C’est ce que je crains le plus pour mon fils. Merci pour la découverte de ce livre.

Reply
Claire 21 novembre 2018 - 14 h 09 min

Hello ! Le harcèlement scolaire est un sujet qui me touche énormément, et je te remercie d’en parler. Je note le livre parce que c’est un sujet important à ne pas négliger ! Merci ♥

Reply
Les lectures de la Diablotine 21 novembre 2018 - 17 h 02 min

Malheureusement, c’est un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur surtout avec l’arrivée d’internet. Maintenant, il faut que les parents soient très vigilants avec leurs enfants.

Reply
journal d'une ronde astucieuse 21 novembre 2018 - 17 h 04 min

hello, le harcèlement c’est de pire en pire , et avec internet c’est de plus en plus compliqué de pouvoir lutter contre.

Reply
Bulles de Plume 21 novembre 2018 - 17 h 45 min

J’ai également été victime de harcèlement scolaire… et voir que de nos jours, ça existe encore me remplit de tristesse… J’ai l’impression que l’arrivée d’Internet a amplifié d’autant plus cela.
En tant que maman, je crains cela pour ma fille, aussi je ne manque pas de lui dire que son papa et moi (ou les enseignants/encadrants de l’école) sont là pour l’écouter si jamais elle viendrait à vivre quelque chose qui la touche.
Ce livre a l’air très touchant…

Reply
Laura 21 novembre 2018 - 21 h 26 min

Coucou,

Je travaille dans un Collège de plus de 500 élèves et je vois ça au quotidien ! Le harcèlement, notamment à cause des réseaux sociaux est très fréquents malheureusement ! Encore cette semaine, une gamine qui postait des images d’elle en train de se taillader les poignets, c’est affolant ! Pourtant, il y a encore en ce moment des cours d’une heure pour expliquer le harcèlement et s’en protéger.
Récemment, mon fils qui est CE1 s’est lui fait racketer, tout ça, ça devient lourd, plus de sécurité !

Belle soirée,
Laura – Bambins, Beauté et Futilité

Reply
Maman locaaa 21 novembre 2018 - 21 h 26 min

C’est important d en parler avec ses enfants. Personnellement, j étais une vraie peste à l’école. C’était à mes yeux la loi du plus fort soit tu es écrasé soit tu écrases. Et quand je vois comment ça se passe dans la cour de mes enfants. Je me dis que les choses n évoluent pas tellement et en plus, il faudra gérer ce qui se passe sur Internet. La route est longue !!!

Reply
La Fée Biscotte 22 novembre 2018 - 5 h 57 min

C’est le genre de chose qui nem e rassure pas. J’espère ne pas avoir à passer par là

Reply
les carnets de lali 22 novembre 2018 - 10 h 40 min

Coucou
Sujet qui mérite d’être abordé, et dont il est important de sensibiliser les enfants.
J’essaye au maximum de dialoguer avec mes filles et de leur dire de tout me dire ou à la maitresse

Reply
GirlsnNantes Eva 22 novembre 2018 - 14 h 31 min

sujet super important à bien aborder avec les enfants même jeune !
car cela arrive dès la maternelle pour certains 🙁

Reply
Daily kat 22 novembre 2018 - 20 h 28 min

Un sujet d’actualité brûlant ! C’est pour cela qu’il faut creer avec nos rpenfants une relation de confiance des le plus jeune âge pour les aider à se protéger !

Reply
MllexCeline 22 novembre 2018 - 23 h 32 min

Hello
C’est un sujet trop peu aborder. Quoi que on en parle de plus en plus. Et c’est une bonne chose.
XoXo

Reply
Fanny Bubble Gones 23 novembre 2018 - 18 h 59 min

j’ai subi le harcèlement à l’école et c’est très dur à vivre et cela laisse des séquelles. Avec l’air du net, c’est encore pire, les photos et vidéos restent à vie… ça détruit des vies ! j’en parle régulièrement aux filles, que je suis là pour elle, ou leur instit’

Reply
Aurely27_Beauty 23 novembre 2018 - 23 h 38 min

C’est vraiment un sujet d’actualité malheureusement, et c’est super important d’en parler pour sensibiliser les enfants et ados !
Bises

Reply

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accepter En savoir plus