Colique du nourrisson

par Alexandra
collique-bebe

Colique du nourrisson : comment y remédier ?

Les coliques du nourrisson se traduisent par des douleurs au ventre, des gaz, des ballonnements, des rots et des flatulences. Elles sont très fréquentes et sont la cause de pleurs, d’agitation et de nervosité chez le bébé. Les petits de deux semaines à trois mois sont les plus sujets à subir ces désagréments bénins, source de mal être pour le nourrisson et de stress chez les parents.

Comment reconnaitre la colique du nourrisson ?

Le nourrisson ne s’exprime pas avec des mots mais utilise un langage qu’il faut apprendre à décoder pour comprendre ce qu’il nous dit. Lorsqu’il veut manger, qu’il a sommeil ou qu’il est malade, les pleurs lui permettent d’exprimer ses besoins ou de demander une attention particulière.
Alors si vous observez que le comportement de votre bébé a changé rapidement, qu’il a des gaz ou un ventre ballonné accompagné de pleurs, une colique est à soupçonner. Pendant les crises de coliques, le visage du nourrisson devient tout rouge, ses jambes et ses bras se replient. Le sommeil est aussi impacte avec des réveils plus fréquents suivis de pleurs inconsolables.
Ces signes doivent vous alarmer et vous faire penser que votre petit a certainement une colique.
Dans ce cas, un rendez-vous avec votre médecin traitant ou un pédiatre est la meilleure solution. Celui-ci pourra vous questionner sur son régime alimentaire et vérifiera s’il ne s’agit pas d’un autre dysfonctionnement comme une allergie ou encore une constipation. À cet âge, le système digestif est en plein développement et son immaturité est la cause de différent maux. Surtout, ne paniquez pas, la colique ou encore les maux de ventre chez le nourrisson est une chose très fréquente qui reste dans une très grande majorité des cas sans complication.

Comment apaiser la colique du nourrisson

Pour apaiser la douleur quelques remèdes gestuels et posturaux peuvent être bénéfiques. Placez bébé sur le ventre sur votre avant bras en calant sa tête au sein de votre coude. Le balancement des jambes de chaque côté du bras permettent de l’apaiser.
La chaleur au niveau du ventre est aussi une solution efficace. Une bouillotte positionnée sur le ventre du nourrisson sur le dessus d’un vêtement fait l’affaire. Vérifiez que la température soit tolérable et agréable pour le bébé.
Une troisième solution consiste à masser le ventre du bébé avec des gestes circulaires au niveau du ventre. Cela stimule le transit intestinal et aide à la digestion.

Quel traitement pour la colique du nourrisson ?

Il n’existe pas de médicament pour la colique du nourrisson. Vous pouvez cependant utiliser un traitement homéopathique sur les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien.

Le traitement homéopathique généralement utilisé est le suivant :

  • 10 granules de Nux Vomica 9 CH
  • 10 granules de Cuprum Metaalicum 9CH
  • 10 granules Colcynthis 9 CH

Préparation : faites fondre les granules dans de l’eau et mélanger la solution dans un biberon a chaque repas pendant toute la durée des crises.

You may also like

10 commentaires

Olive banane et pastèque 26 septembre 2019 - 9 h 32 min

j’avoue on a eu de la chance avec notre Crevette elle n’a jamais été vraiment confrontée à ces coliques
ton article est top !

Reply
Mademoiselle Farfalle 26 septembre 2019 - 10 h 26 min

La Miss en a eu beaucoup et rien ne la soulageait vraiment. Et puis un jour pouf! c’est parti!

Reply
The City and Beauty 26 septembre 2019 - 11 h 26 min

Coucou je ne connais pas mai j’utilise aussi pas mal d’homéopathie suivant mes symptômes, bisous

Reply
maman et sa chipie 26 septembre 2019 - 14 h 13 min

chipie en a eut un peu et une seance d’ostheo et hop plus rien . merci pour ton article

Reply
Clara 26 septembre 2019 - 14 h 33 min

Coucou! Je n’ai pas de problème n’ayant pas de bébé, mais merci d’en parler je suis certaine que ça va aider les mamans et les papas !

Reply
Maman de Ouistiti 26 septembre 2019 - 21 h 12 min

Les coliques… mon grand a été particulièrement gêné. Bon, au final, ça a duré bien plus longtemps et il s’est avéré que c’etait une colopathie… On a été entendu qu’au bout d’un an, par une gastro qui l’a soulagée en un mois… tout de temps perdu.
Mon cadet en a eu aussi mais j’étais mieux rodée et j’ai dégainé les massages, le chaud, les mrofbiotiques illico.
Bon, comme son frère, par dessus ça, il a eu un reflux…
C’est vraiment pas évident ce petit système digestif pour nos bébés.
Petite question pour l’homeopathie car une copine est en plein dedans et moi je n’en ai pas donné et je ne connais pas les astuces au biberon puisque j’allaitais (et je n’ai pas connu l’homeopathie pour soulager les coliques… on en finit jamais d’apprendre ^^).
Tu fais fondre les granules dans de l’eau et c’est cette eau que tu donnes à chaque repas ? À distance quand même non ? Eau pure et pas mélangée au lait ?

Reply
Dress Me and My Kids 26 septembre 2019 - 22 h 10 min

C’est bien utile tout ce que tu écris. Perso, mes enfants n’ont pas été sujets aux coliques étant bébés.

Reply
La Fée Biscotte 27 septembre 2019 - 10 h 02 min

J’ai eu la chance de ne pas avoir ce problème. J’ai allaité et du coup ça arrive moins souvent heureusement.

Reply
BEJIINE*S 27 septembre 2019 - 10 h 33 min

C’est très loin c’est problème de colique du nourrisson pour moi 😉 Mais merci pour ces explications. Belle journée

Reply
Mam'termante 4 octobre 2019 - 9 h 03 min

C’est un problème pour beaucoup d’enfant oui, mon fils en avait mais du au allergie, l’allergie au plv joué beaucoup.

Ce qui la soulager, c’est faire les évictions

Reply

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accepter En savoir plus