Tout savoir sur la diversification pour les bébés

par Alexandra

Votre bébé grandit ? Eh oui, les mois passent vraiment très rapidement, et il va être temps de vous pencher sur la question de la diversification alimentaire. En effet, entre 4 et 6 mois, les bébés peuvent commencer à découvrir les premiers légumes et quelques fruits. Cependant, il y a plusieurs règles à respecter, et vous devez vraiment être vigilant à tout faire dans le bon ordre. Allez, on vous explique tout !

Le diversification alimentaire

A sa naissance et durant les premiers mois de sa vie, un enfant n’a besoin que de lait. Celui de sa maman s’il est allaité, ou un lait naturel en biberon. Vers l’âge de 6 mois en général, votre pédiatre va aborder la question de la diversification alimentaire. Sachez que l’âge varie, car certains bébés digèrent mal le lait ou souffrent de régurgitation. Dans ce cas-là, le début de la diversification alimentaire pourra être avancé à l’âge de 4 ou 5 mois. Cependant, vous devez toujours prendre conseil auprès d’un professionnel de la petite enfance avant de commencer.

L’ordre d’introduction

Vous devrez veiller à respecter l’ordre d’introduction des fruits et des légumes, en fonction de l’âge du bébé. Vous devez en effet respecter les quantités mais aussi les goûts. Il faut faire très attention car la diversification alimentaire est un point crucial, qui aura des conséquences importantes sur la croissance de votre enfant. Il faut donc par exemple débuter vers l’âge de 4 mois avec  les carottes, la courgette ou les haricots verts, et avec la pomme, la mangue, la banane ou la poire pour les fruits. Vous pourrez ensuite doucement introduire la tomate, le brocoli ou la patate douce, mais aussi la clémentine, la cerise, ou l’orange. Puis, vers l’âge de 8 mois vous ferez tester le poivron, l’asperge, la betterave, l’ananas, le kiwi ou la papaye. Concernant la quantité, il faut veiller à donner une cuillère au début pour éviter toute mauvaise surprise.

Les petits pots pour bébé

Pour la santé de votre enfant, il est préférable d’opter pour des ingrédients bio dans son alimentation. En effet, il est important de vérifier que les aliments respectent des standards de l’agriculture biologique, qu’ils contiennent moins d’additifs et que les produits soient vraiment sains. Vous pouvez pour ce faire faire confiance à des professionnels et opter pour les petits pots, à condition évidemment de bien choisir votre marque de référence. La diversification alimentaire ne doit rien au hasard, soyez vigilant !

Vous aimerez aussi :

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accepter En savoir plus