Diversification alimentaire de bébé : quand et comment introduire des aliments semi-solides ?

par Alexandra

Nourri au sein ou au biberon, bébé va petit à petit découvrir de nouveaux plaisirs gustatifs. Mais attention, l’étape de la diversification alimentaire est délicate à gérer ! A quel moment introduire légumes, viande et poisson ? On vous dit tout pour des premiers repas… sans faux pas !

C’est entre 4 et 6 mois que l’on peut envisager d’introduire des aliments semi-solides. Surtout pas de précipitation !! Les débuts doivent se faire tout en douceur, sans le forcer et en suivant son rythme. Chaque bébé est différent !

Le lait maternel ou le lait infantile restera la meilleure alimentation pour bébé . Il est facile à digérer et fournit un bon apport de vitamines. Donc No Stress !

Allaiter est un choix purement personnel, et l’allaitement n’est pas si facile comme on le croit (pas de lait, crevasses, problème de succion,…). D’autres, préfèrent s’orienter vers le lait infantile pour plus de simplicité (retour travail, partage lien avec le papa, …)

Quand débuter la diversification alimentaire pour bébé

On ne le répètera jamais assez, les bébés sont tous uniques ils se développent et s’éveillent à leur propre rythme. Certains seront prêts physiquement et psychologiquement à goûter autre chose que le lait à 4 mois alors que d’autres seront prêts à 6 mois. Il faut toujours vous adapter et “écouter” votre bébé

Très souvent c’est le pédiatre qui donne le feu vert et si ça n’est pas le cas, écoutez votre bébé. Il y a certains repères qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous informer que votre bébé est peut être prêt à débuter la diversification alimentaire.

– Si vous constatez des pleurs après les tétées ou biberons ou s’il recommence à vous réveiller la nuit c’est qu’il a faim et que le lait ne lui suffit plus.

– S’il commence à prendre des objets ou des aliments dans votre assiette et les mettre à la bouche, s’il s’intéresse à ce que vous mangez, s’il suit votre fourchette ou cuillère des yeux lorsque vous mangez, bref s’il s’intéresse au repas de papa et maman

– Si parfois il refuse de prendre son biberon tout du moins au début, c’est peut être qu’il se dit j’ai faim mais j’aimerais bien autre chose. Ou alors c’est qu’il est apte à dire non en bougeant la tête et donc qu’il commence à savoir ce qu’il veut ou ne veut plus

– Essayez de posez une petite cuillère sur sa langue ou dans sa bouche et regardez s’il referme la bouche dessus et s’il ne sort plus sa langue comme pour téter.

– Avec votre doigt mettez un peu de compote de pomme sur ses lèvres, regardez s’il cherche à l’avaler.

Comment procéder à la diversification alimentaire pour bébé

Au début, bébé peut ne pas accepter les cuillères et régurgiter les aliments. Ce qui est tout à fait normal car votre bébé n’est pas habitué au goût et à la texture que vous lui proposez. Certains bébés vont pleurer parce qu’ils ne peuvent pas obtenir de la nourriture assez vite, tandis que d’autres cracheront la texture “extraterrestre” à leurs yeux. Soyez patient, jusqu’à ce que votre bébé développe un goût et un appétit pour les nouveaux aliments que vous lui faites découvrir

Tout d’abord, essayez de commencer avec des petits pots et autres, afin d’éviter les grumeaux dans les purées fait maisons. Leur consistance semi liquide permettra l’évolution vers la nourriture semi solide.

Faire vos propres préparation pour bébé

Si vous décidez de faire votre propre nourriture pour bébé, l’hygiène devrait être votre première préoccupation, suivie par la nutrition.

  • Rincez et désinfectez tous les équipements avec de l’eau chaude.
  • Ne conserver par les aliments des mois.
  • Jetez tous les restes si votre bébé ne les fini pas.
  • Assurez-vous que vous introduisez de nouveaux aliments correctement (par âge et quantité)
  • Commencez avec des céréales pour bébés; puis introduisez des légumes et des fruits; puis commencez à introduire des viandes.

La nourriture fait maison est la meilleure pour bébé mais tous les parents n’ont pas forcément le temps de les préparer. Il y a de bon plats préparés qui existent sur le marché et ne posent pas de soucis. Essayez de faire un mixte ! Les plats simples, faites maison et quand c’est un peu plus compliqué, pensez à les acheter ! Cela permettra de faire découvrir d’autres goûts que ceux que vous préparez.

Ordre aliment pour la diversification

Le premier aliment semi-solide que tous les enfants ont commencé sont les “céréales” à mélanger à du lait maternel ou à une préparation pour nourrissons. Après cela, on commence par les légumes (carotte, citrouille, potiron,…); puis les fruits (pomme, banane, poire,…); puis les viandes.

Au début, les aliments doivent être en purée puis légèrement en morceaux. À mesure que votre bébé grandit, introduisez une plus grande variété de nourriture. S’il rejette quelque chose, remplacez-le par autre chose. Vous pouvez introduire l’aliment rejeté après quelques semaines ou un mois.

Un récapitulatif fait par Bledina sur la diversification alimentaire pas à pas

Celui de Auféminin est aussi intéressant, il est plus synthétique 🙂

You may also like

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accepter En savoir plus